En ce moment Hibernia Remanens avec CarCam et Jérôme Hirson à voir jusqu'au 21 décembre 2019 Désert Urbain - Galerie Rastoll
Désert Urbain
Quand la nuit s’échappe , on commence à ressentir les trépidations et les vibrations, le décor est là planté, il attend sa foule, ses visiteurs. Seulement quand il y fait nuit, on ressent un moment de sérénité , de plénitude car on sait que cela ne veut pas durer. Au loin s’élève le son cristallin de l’eau qui s’écoule.
Même quand le jour se lève , on continue à entendre le silence urbain.il hante ce désert, transpercé par des traits de lumière. Ici et là, cliquetis cliquetas ...
Le jour le désert recule, il envahit de sa lumière nos murs, ses oasis. Impatient, Il attend ses habitants. Au loin, un bruit assourdissant et étouffé approche , ils arrivent.
Dans ce Désert, je médite .Mon regard se réfugie alors dans des flaques, des feuilles, des plumes... pour prolonger ma rêverie. Mon cœur ralentit, gagné par la sérénité, mes pensées quotidiennes s’envolent. Mes pas me guident à travers le dédale des rues sans but. Je me mets à chantonner "Fly to the Moon". J inspire avant de replonger en apnée. J’apprécie cette impression d'éternité que m'offre ce moment comme une sorte de mirage.
Le temps est suspendu, je flotte. Le sable du Désert m enveloppe , me transporte de dune en dune. Soudain, un Klaxon m hurle dessus, "vous pouvez regarder ou vous allez ". Dans une bouche de métro, ma liberté de pensée se fait avaler.
#I - 160€ TTC - photo seule - Edition à 8 exemplaires sur Photo Rag Bright White 310 g impression en piezography.
Format photo 20x30 cm
Top