En ce moment Hibernia Remanens avec CarCam et Jérôme Hirson à voir jusqu'au 21 décembre 2019 Burning film - Galerie Rastoll
Burning film
Né en 1970, François Rastoll et un artiste autodidacte. Il crée depuis son plus jeune âge et s’est attaqué à toutes les formes de création. Si, au début de sa carrière, François avait une frénésie à produire, aujourd’hui, il prends le temps ; ce temps qui parfois nous échappe. Sa démarche est donc simple : donner au travers de ses images une émotion et une vision qui est la sienne. Son but : montrer comment il voit le monde. Il est difficile de savoir ce que fait cet artiste car il n'est jamais là où on l'attend. Il reste très secret sur ces travaux et ne publie pratiquement rien sur les réseaux sociaux. "Sur Internet nous ne faisons que montrer des images moi je fais de la photo et je veux que les visiteurs apprécient et découvrent les tirages lors des expositions. « Je parle souvent de point de vue et je pense que mon travail est basé sur cette idée : tout est une question de point de vue ».
La série A forest - Burning Film Série réalisé en 2012 avec une toy camera en moyen format et une pellicule périmée.
La séquence de Burning Film succède à la série A forest dont elle se fait l'écho. Pour ce travail, le négatif a été brûlé par une exposition flash à la lumière du soleil juste après la prise de vue. Je teste ici pour la première fois les conséquences d'un incident non maîtrisé sur mon travail précédent, ce qui deviendra ensuite un marqueur fort dans le reste de mes productions. Là encore, je me contrains à ne raconter ma vision qu'avec une phrase courte, directe, en sept images, en supprimant cinq négatifs sur les douze de la pellicule de départ. Imaginé comme le plan séquence d'un court-métrage, Burning film raconte ma vision de la fin d'un cycle causé par autrui, alors qu'un nouveau aurait été possible sans une intervention extérieure. La série est présentée en intégralité pour la première fois dans le cadre de l'exposition à Arles. Elle a également été publiée en partie dans la Revue Noire avec la série A forest pour son N°10 en juillet 2014. Présentée également en partie lors de l'exposition inaugurale de la Galerie, "Extraits" en septembre 2015, cette série illustre parfaitement la méthodologie et les spécificités que j'instaure par la suite dans mes autres travaux.
Burning film 5.1 - 800€ - Photo seule - Edition à 8 exemplaires. Tirage encre pigmentaire sur papier fineArt Baryta. format 60x60.
Possibilité d’encadrement en, caisse américaine 1000€
Top