En ce moment Hibernia Remanens avec CarCam et Jérôme Hirson à voir jusqu'au 21 décembre 2019 CROQUIS - Galerie Rastoll
CROQUIS
A cinquante ans passés, Pierre Vesse a pratiqué la photo comme par crises à 13, 30 ou 40 ans.

Enfant, il lisait Corto Maltese ; étudiant, les romans de Raymond Chandler. Ces dernières années, avec ces photographies surnommées « croquis », il a voulu restituer l’ambiance d’un lieu comme si le jeu exacerbé des contrastes ne voulait en rendre que l’essentiel. « Le croquis, dit-il, c’est un instantané – un taxi passe, la passagère tourne la tête » que le long travail en labo numérique restitue paradoxalement : des détails émergent de l’ombre, d’autres y restent.

De sa formation littéraire, il a gardé le goût du détail révélateur et de la référence, notamment à l’univers des polars. Dans quelques secondes, la voiture de « Passer Vine » roulera devant l’immeuble où Chandler place le bureau de Philip Marlowe qui, au début d’Adieu ma jolie, pourrait s’attabler au comptoir du « Broadway Bar ».

« C’est sans doute parce que je me suis longtemps couché tard avec un roman noir que je suis attiré par les ruelles obscures de Takayama comme par les lumières de Broadway, par New-York en hiver comme par le soleil de Miami ».
Contrastes exacerbés…
Croquis ambiance Ginza - 100€ - Edition à 15 exemplaires signés et numérotés
Tirage 20x30 sur Papier jet d’encre Coala Satin 240g/m2
Contrecollé sur pvc 2mn avec passe partout
Top