Actuellement exposition Urbanitas 7 à partir du 30 janvier au 24 février 2018. Jean Luc Agne - Galerie Rastoll
Jean Luc Agne
Agne est un photographe silencieux, concentré tant devant la nature que la nature des choses. Il photographie la vitesse, il décompose le temps, en fixe les particules avant leur transformation. Alchimiste du temps et de la vitesse il entraine notre regard vers l'invisible, l'indicible. Les paysages s'allongent entre le ciel et la terre et l'espace ainsi crée, tel dans la peinture chinoise, continuent d'exister au-dela  de ce qui est vu. Martine Rey (l'atelier du regard)

Présentation de sa série
Paysage de montagnes dans les brumes, paysage en constante évolution, avec ses espaces découverts ou cachés, jeu de la lumiére et de la brume. La série présentée ici explicite particulièrement bien sa démarche : image aprés image, les brumes rongent davantage le paysage, jusqu'au dernier cliché, lequel aboutit à  la vaporisation radicale du réel. Du poudroiement de l'encre à  la pulvérisation du monde : le tact et la vue se rejoignent dans une même sensation, qui combine la proximité et le délitement . Tenue au bord du toucher, pris en défaut dans son désir de vision, le spectateur expérimente avec une acuité toute particulière le statut paradoxal de l'image. Comme tous les langages, l'image montre ce qu'elle n'est pas et nous sépare de ce qu'elle est.
"Jean-Louis Roux, catalogue de l'exposition collective Ici, 2005 Grenoble"

Top